L'acné

Imprimer

acne 

L'acné est une dermatose inflammatoire des follicules pilosébacés avec formation de comédons par sécrétion en excès de sébum. Elle touche 90% de la population et commence le plus souvent à la puberté. Chez le garçon elle guérit spontanément vers l’âge de 20 ans. Dans l’attente on traite cette acné. Chez la femme l’évolution est souvent plus longue et l’acné peut persister plus tardivement.

C’est une vraie maladie qui ne doit pas être négligée car son impact est important sur la qualité de vie et elle peut laisser des cicatrices pour la vie, non seulement sur la peau, mais aussi sur le plan psychologique.

- Quand on a de l’acné l’on souhaiterait s’en débarrasser vite et définitivement.

Mais l’effet des hormones sur les glandes sébacées va se poursuivre des années, et il faudra dans la plupart des cas, si un traitement général a obtenu la disparition de l’acné, faire un traitement local d’entretien pour éviter les récidives ou si les récidives surviennent malgré cela, refaire un traitement général.

- Les comédons et microkystes sont dus à l’obstruction du follicule situé au-dessous de la surface de la peau. Il ne faut donc pas essayer d’y toucher, sous peine de les faire éclater dans le derme, produisant ainsi de nouvelles papulo-pustules et a terme des cicatrices.

A noter que les pustules ne résultent pas d’une infection mais d’une inflammation autour des comédons et microkystes.

 

On dispose actuellement de traitements efficaces pour venir à bout de l'acné :

•  Mais le traitement n'obtient pas des résultats instantanés. Il faut plusieurs semaines de persévérance avant d'en percevoir l'efficacité.

   Votre coopération est indispensable pour la bonne réalisation et l'efficacité du traitement.

   Il ne faut pas se laisser décourager par l’effet irritatif des médications locales. Ce n’est pas une réaction allergique nécessitant l’arrêt du traitement. La fréquence devra alors être espacée. Cela ne sert à rien de mettre une quantité importante, ou de façon trop répétée les traitements locaux prescrits. Cela n’en augmente aucunement l’efficacité et risque au contraire d’irriter la peau.

   Les traitements locaux doivent être appliqués sur toutes les zones habituellement atteintes, même en l’absence de lésions, car l’objectif est d’éviter la survenue de nouveaux éléments.

  Pour les jeunes femmes la prescription d’isotretinoine (roaccutane/procuta/curacné)  n’est possible que si les mesures contraceptives indispensables sont bien comprises et acceptées. (Mise en place de la contraception 1 mois avant/ pendant et 1 mois après le traitement).
La mise en place de ce traitement est réservée aux acné résistantes aux traitements locaux et après une consultation préalable d'information sur les effets du traitement et les modalités de prescription. C'est un traitement très efficace mais qui doit être bien surveillé et prescrit dans des conditions favorables.

  Il faut faire attention à l’usage de produits de maquillage comédogènes, des gels désincrustants de gommage vendus dans le commerce ainsi que les masques.
Leur abus peut entraîner une acné : c’est l’acné cosmétique. De plus ces produits ne sont pas adaptés aux peaux acnéiques.

  Il faut abandonner les idées fausses : l’acné ne guérit pas avec le mariage, ni avec le régime sans chocolat, les vaccins...

Le soleil n’est pas bénéfique pour l’acné. Après une amélioration transitoire des lésions inflammatoires, il renforce la rétention sébacée, favorisant ainsi les poussées en automne.

EN CONCLUSION : Le traitement doit être régulier (tous les jours, même le dimanche !!!) . Il doit être appliqué en petite quantité. Il faut savoir l'espacer si la peau est irritée. Les filles peuvent se maquiller mais avec des produits adaptés et peu couvrants. Il faut n'utiliser que les produits prescrits. Il faut s'armer de patience et garder le moral. L'acné disparaît toujours.